27/12/2012

GURTNER STORY

Je ne ferais pas l'affront de conter ici l'histoire de la firme Gurtner que l'on peut, sans effort, trouver sur google ou wiki. C'est l'histoire de cette plaque en particulier qui est curieuse.

Un Dimanche matin de chine, je vois un monsieur que je croise assez régulièrement et qui vendait ce jour là alors qu'il est plutôt chineur. Il m'apprend qu'il avait un tôle peinte bien malade il y a quelques minutes mais qu'elle vient de partir. Gosh! -"Vous n'en avez pas d'autres?" lui lançais-je!   <-trop la classe ;)

C'est à partir de sa réponse que cette matinée devient intéressante: -" J'en plusieurs, toutes pareilles mais je vends seulement le lot complet." Bon.......................je prends RDV chez lui dés le lendemain après-midi. 

Lundi sur les coups de 15 heures, je suis chez lui, il m'amène jusqu'à son atelier et ouvre le tiroir d'un grand meuble métallique. Je découvre alors une pile de plaques neuves d'époque, toutes séparées par un papier de soie, des GURTNER! On les sort puis on les compte, le chiffre fait mal, il y en a 94. Malheureusement impossible pour moi d'acheter le lot. Primo: J'ai pas le sou!  DeuZo: Que faire de tout ça, je n'ai pas le réseau pour la revente.

La solution a été vite trouvée, j'ai fait intermédiaire et mis en relation le vendeur avec une connaissance bien placée dans le monde de la PUB ancienne. L'affaire fût conclue et je ne fus pas lésé car le vendeur m'a donné 2 plaques et "El collector" m'a arrosé d'un beau billet. Je n'ai jamais su ce que sont devenues les jumelles de mes plaques et puis après tout.....  

DSC03350.JPG

22:20 Écrit par Le chauffeur est, de loin, la partie la plus dangereuse de l'automobile. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.